Même si le feu semble tout ravager aujourd’hui…

p24kkkiuIl y a quelques temps de cela, un vent violent se leva pendant plusieurs jours sur le haut plateau où nous habitons au Colorado. Le temps était très sec, car il n’avait pas plu depuis plusieurs semaines.

Ce que tout le monde redoutait se déclencha au milieu d’un après-midi : Sans que personne ne sache pourquoi, un gigantesque feu de prairie s’alluma et devint rapidement hors de contrôle. 10.000 personnes, nous inclus, furent évacuées des zones d’habitations vers lesquelles les flammes se dirigeaient.

Même à plusieurs kilomètres de distance, le feu était extrêmement impressionnant à regarder, dévastant des hectares de terrain en quelques minutes, sautant d’un bosquet d’arbres à un autre, rien ne semblait pouvoir le ralentir, ni les lances à incendie des pompiers au sol, ni les tonnes d’eau larguées par les hélicoptères.

Des milliers de croyants entrèrent en prière, criant à Dieu pour qu’Il protège les personnes et les habitations menacées. Après plusieurs heures, sans que rien ne permette de le prévoir, le vent tourna subitement sur lui-même et fit revenir le feu sur les terres déjà brûlées. Plus tard, comme il était venu, le feu mourut faute de combustible.

Au moment des bilans, le constat fut assez incroyable : Aucune des habitations menacées n’avait brûlé, aucun animal n’avait péri, et surtout, aucun être humain n’avait trouvé la mort dans cet effroyable incendie. Les dégâts ne concernaient que les prairies et les forêts : Dieu avait répondu d’une manière magnifique à la prière de ses enfants !

Mais la leçon que j’aimerai partager est ailleurs : Les jours qui suivirent, il était possible de clairement voir l’étendue des dégâts. Les terres brûlées allongeaient leur silhouette noircie sur d’immenses étendues marquant les limites du feu.

Quelques semaines plus tard, alors que je repassais pour la première fois par cet endroit, ce que je vis marqua mon esprit : Il n’y avait plus aucune trace des terres ravagées par le feu ! Les grandes étendues noircies avaient laissé place à d’incroyables prairies d’un vert soutenu qui contrastait avec le jaune des terrains non brûlés.

Le feu avait donné naissance à une vie nouvelle et exubérante, qui contrastait avec le terne des prairies épargnées !

Cette image du retour de la vie après le passage du feu me fit penser à comment nous, croyants, bataillons avec Dieu au sujet de la souffrance…

En tant que ses enfants comment accueillons-nous les épreuves que notre Père autorise dans notre vie ?

Sans rechercher les difficultés, en 23 années de foi, j’ai appris que nous sommes souvent au sortir, à l’entrée ou en train de traverser une épreuve !

Le Psaume 34:19 dit: « Le malheur atteint souvent le juste, mais l’Eternel l’en délivre toujours ».

Est-ce en contradiction avec les multiples promesses de protection et de bénédiction que Dieu nous laisse dans l’Ecriture ?

Que penser de ce verset de Marc 10:30 qui nous dit que pour prix de notre consécration à Dieu nous recevrons ici-bas des bénédictions au centuple « avec des persécutions » ?

Pierre nous exhorte dans le même esprit à ne pas être surpris comme d’une chose étrange que nous soyons éprouvés par le feu d’une fournaise, mais au contraire que nous nous en réjouissions ! (1 Pierre 4:12-13) Pourquoi ? Parce qu’elles nous permettent d’avoir part aux souffrances de Christ et aussi à sa Gloire à venir !

Paul ne dit pas autre chose: « Je me plais dans les faiblesses, les outrages, les persécutions, les détresses… pour Christ ! » (2 Corinthiens 12:10)

Les Apôtres avaient-ils tous perdus la raison où est-ce nous qui avons perdu dans notre marche avec Christ le sens profond de l’oeuvre que notre Maître poursuit dans nos vies ?

N’avons nous pas dit le jour de notre baptême que nous lui donnions toute notre vie ?

Dieu en a t’Il perdu le contrôle, ou en est-Il toujours le Maître ?

S’Il règne encore, alors croyons qu’Il est en train de travailler à notre transformation pour son Plan dans notre vie et pour la Gloire de son Nom !

Cet exemple fait écho aux paroles de Christ qui dit : “En vérité, en vérité, je vous le dis, si le grain de blé ne meurt, il reste seul; mais si il meurt il porte beaucoup de fruits. Celui qui aime sa vie la perdra, et celui qui hait sa vie dans ce monde la conservera pour la vie éternelle”.

Mon frère, ma soeur, engagés dans un service pour Dieu, quelle que soit l’épreuve que tu traverses, que cette image soit une source d’encouragement.

Même si le feu semble tout ravager aujourd’hui, cette l’épreuve aura pour effet de produire la vie, comme pour ces prairies qui reverdirent. Celles épargnées au contraire restèrent comme elles étaient auparavant, sans croissance et sans fruits !

L’épreuve de notre foi produit la patience. Le Seigneur saura délivrer au moment fixé par Lui.

Faisons-Lui confiance !

Eric-Vincent Dufour

Publicités

4 Réponses

  1. Ah! Seigneur Toi! qui nous connaît parfaitement… Nous te faisons confiance car une chose est certaine si notre vie est sous ton contrôle… je sais que tu achèvera parfaitement dans ta volonté se que tu as commencé en nous…amen!

    J'aime

  2. C’est vrai que je ressens , vois , et vis , la vérité de cette métaphore qui se sert du » feu » pour « catastrophe » ravageant une ou plusieurs existences paisibles – peut-être trop paisible – aux yeux de Dieu … ».nos projets ne sont pas Ses projets  »
    Toujours est-t-il que personnellement certaines expériences dévastatrices se sont radicalement révélées salutaires pour un Renouveau . Renouveau dans des pensées incrustées ou fossilisées , dans les relations à devoir laisser ,ou bien d’autres à s’en rapprocher ou à nouvellement connaître , à changer de lieu pour savoir Re-commencer , à se découvrir des forces intérieures ou physiques ou intellectuelles qu’on aurait pas supposées … Bref tout un ensemble de Puissance vitale ayant surgit après l’épreuve dans un ELAN DE SURVIE que Dieu avait pris soin de déposer au fond de nous en nous créant . ( les chercheurs des temps présents qui viennent juste de découvrir ce cadeau divin appellent cela la « résilience » ,qui est la faculté de rebondir . Merci Seigneur ! ).

     » C’est Lui qui change les temps et les circonstances ,qui renverse et qui établit les rois , qui donne la sagesse aux sages et la sciences à ceux qui ont de l’intelligence .
    Il révèle ce qui est profond et caché , il connait ce qui est dans les ténèbres , et la Lumière demeure avec Lui .
    Dieu de mes pères je te glorifie et je te loue de ce que tu m’as donné la sagesse et la force , et de ce que tu m’as fais connaître ce que nous t’avons demandé, de ce que tu nous as révélé le secret du roi .  »
    Daniel 2 v 21 à 23 .

    J'aime

  3. DE ANDRADE Martine | Réponse

    Seigneur JESUS, nous attendons tous ton retour sur cette terre, car il y a de plus en plus de signes de catastrophes naturelles et en plus, es guerres, les gens qui sont décapités, des familles tuées, etc….. soit richement bénies ma soeur Lydie.

    J'aime

  4. Si nous laissons Dieu au contrôle de notre vie et de toutes situations, nous sommes en sécurité, partout où nous irons…
    Sois bénie Lydie.

    J'aime

Merci. Que Dieu vous bénisse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :