Témoignage de Nazir Saddiki

p24kkkAgé de 34 ans, il palpa la puissance de Dieu lors d’une période très sombre de sa vie.!

Ce citoyen canadien de confession musulmane, dont la généalogie révélerait que son ancêtre fut le meilleur ami du prophète Mahomet et premier calife de tout le monde musulman, ne savait vers qui se tourner lorsque la maladie de Zona le frappa sévèrement, au summum de sa carrière.
Des cloques d’un volume d’un centimètre germaient du sommet de sa tête, envahissant son visage et modifiant horriblement son aspect ; elles s’amplifièrent rapidement et s’étalèrent jusqu’à son épaule gauche. « Je ressemblais à un lépreux, déformé de ce côté », raconte-il.
N’ayant vraisemblablement pas pris conscience de l’ampleur de sa maladie, celui-ci continuait à travailler jusqu’à 18 heures par jour, et vit son système immunitaire chuter, allant en dessous de zéro. Hospitalisé d’urgence à l’hôpital général de Toronto au canada, on lui diagnostiqua le pire cas de Zona jamais recensé ; car en plus de ces monstrueuses cloques, cette maladie engendra une varicelle, fit grimper sa température à 42°C et lui créa une lésion cérébrale. Impuissants, les docteurs abandonnèrent Nazir dans sa chambre, ne lui donnant que quelques heures à vivre.

« Après examens, ils m’ont dit que mon système immunitaire était mort, que ça se propageait sur mon corps, qu’ils ne pouvaient rien faire pour l’hyperthermie parce que le cerveau avait cuit, et que probablement, je serai mort avant le matin ».
Un état d’hyperthermie grave qui lui laisserait des séquelles irréversibles si celui-ci survivrait. Les médecins prirent à part sa collaboratrice, aujourd’hui son épouse, pour l’informer que Nazir serait certainement aveugle, sourd, avec un côté du visage paralysé, et pour couronner le tout, un cerveau endommagé:
« … si je vivais, je serais un légume », poursuit-il.
Etant de confession musulmane, Nazir Saddiki ne savait vers qui se tourner ni même vers son dieu :
« Allah n’est pas un guérisseur, Mahomet n’est pas un guérisseur, donc nous ne nous tournons pas vers Allah pour qu’il nous guérisse. Nous supposons que nous allons mourir, mais j’avais peur de mourir, j’étais pétrifié. Je ne savais pas ce qui m’attendait de l’autre côté. » Se retrouvant seul face à lui-même, abandonné par les médecins, le jeune millionnaire, n’eut qu’un seul recours, implorer le Dieu véritable, sans même s’imaginer que le Divin Père l’écouterait et se manifesterait peu de temps après :
« Mon Dieu, si vous êtes réel, ne me laissez pas mourir. C’est ce que j’ai crié.» Cette même nuit, après cette prière de foi destinée à un Dieu dont il ignorait l’existence jusqu’à cet instant, il vécut sa première expérience surnaturelle. Une silhouette humaine et lumineuse apparut dans sa chambre d’hôpital, au pied de son lit.
« Je n’étais pas du tout effrayé. Au milieu de la nuit, j’ai vu cette silhouette au pied de mon lit, le contour d’une personne qui irradiait de lumière. »

A l’instant où Nazir le vit, il fut convaincu d’être face à Jésus, cet homme mentionné de nombreuses fois dans le Coran et décrit comme un homme bon, un guérisseur, un prophète, bien que de nombreux musulmans ignorent encore son existence, précise le dirigeant du ministère Wisdom Ministries. Ayant répondu à son appel, le fils du Dieu vivant s’adressa à lui en ces termes :
« Je suis le Dieu des chrétiens. Je suis le Dieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacob »

Une simple visite du Seigneur Tout-Puissant aura suffi pour bouleverser la vie de Nazir. En effet, le matin suivant cette nuit mystérieuse et glorieuse, les mêmes médecins qui l’abandonnèrent vinrent lui annoncer sa guérison miraculeuse, dont l’origine reste introuvable. Une rémission spectaculaire, qui fut de lui un sujet d’étude dans la ville de Toronto. Le corps médical refusa de croire aux déclarations de cet ancien malade, affirmant que Jésus est entré dans sa chambre et l’aurait guéri. Celui qui frôlait la mort certaine à peine arrivé à l’hôpital, sortit le lendemain. Guéri. Gloire à Dieu !

Arrivé chez lui, place à l’interrogation sur cet homme à l’aspect lumineux, ce Jésus décrit comme un simple prophète et non le Fils de Dieu, qui est-il vraiment ? C’est alors qu’en allumant sa télé, le lendemain très tôt, il tomba directement sur une émission dont le thème était : Jésus-Christ est-il le fils de Dieu ? Ne croyant pas à une coïncidence, il affirma que Dieu répondit à toutes ses questions au travers de ce programme télé ; il découvrit la raison de la venue du Christ sur terre, sa mort à la croix pour nos péchés à cause de son amour pour nous. Un plan de sauvetage purement élaboré, qui dépasse l’entendement et la compréhension humaine. Un concept prodigieux chamboulant tou s les principes acquis dans son ancienne confession qui demande à l’homme de pratiquer des bonnes œuvres pour avoir droit au paradis, l’œuvre parfaite étant de mourir pour son Dieu. A l’inverse, il découvre que le Dieu des chrétiens mourut pour sauver l’Homme et lui garantir un accès au paradis :
« Et là, j’entendais ces deux hommes parler non pas de mourir pour ton Dieu mais ton Dieu qui meurt pour toi. Je n’avais jamais expérimenté un tel amour dans ma vie (…) C’était complètement nouveau pour moi… ».

L’homme d’affaires complètement bouleversé, s’agenouilla et donna sa vie à Jésus en lui demandant d’être son Seigneur. Il l’invoqua et implorera sa totale guérison car son visage était encore tuméfié et vieillissant. Cinq jours plus tard, raconte-il, pendant sa douche il fut à nouveau exaucé ; toutes ses cloques disparurent et son visage ne garda aucune trace de ces horribles boutons comme le prédisaient ses médecins.

Exode 15:26 « Je suis l’Eternel qui te guérit ! »

Un témoignage qui ravivera la foi de nombreux croyants mais qui aidera également les non-croyants, accablés par la maladie.
Sachons-le, invoquons le nom de l’Eternel et il nous répondra non pas seulement parce qu’Il est l’Eternel Dieu, Puissant Sauveur mais tout premièrement parce qu’Il nous aime. Voilà l’histoire d’un homme luttant entre la vie et la mort, ignorant l’existence du Dieu vivant, mais qui en l’invoquant par la foi, ou plutôt par la peur de mourir, fut exaucé et totalement guéri et sauvé. N’est-ce pas merveilleux ?

.

.

.

.

.

 

Publicités

4 Réponses

  1. Merveilleux en effet!!! Seigneur combien de personnes… que je connais ont besoin d’une rencontre personnelle avec TOI!! Merci! D’agir puissamment mon ROI!!! Amen!

    J'aime

  2. Alors Pierre, ouvrant la bouche, dit : En vérité, je reconnais que Dieu ne fait point acception de personnes, Actes 10:34

    Il est encore toujours possible de recevoir l’illumination du Seigneur quelque soit la route de « Damas »sur laquelle cheminent les humains; amen.

    Merci Lydie pour ce beau partage; QDTB, amen.

    J'aime

  3. Notre Dieu est Tout Puissant! A Lui, toute gloire!

    J'aime

  4. Le Tout Puissant règne toujours sur la terre , Louange et gloire en Son NOM.

    J'aime

Merci. Que Dieu vous bénisse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :